Guidèe par sa plume, elle revit

Guidèe par sa plume, elle revit

EXCLUSIF – Quatrième chronique de Philomène !

Une jeune femme écrivit à Philomène et à toute son équipe, pour les remercier de leur travail fourni.

Vous vous en doutez, elle n’était pas destinataire des soins de Philomène ! Mais indirectement, elle en bénéficiait. Abondamment !

Voyez plutôt…

Cette femme a une belle-mère, que les années toujours plus denses ont ébranlée, comme tout un chacun. Mais les douleurs les plus récentes l’ont tant atteinte qu’elle n’arrive plus à faire face seule. Ses filles et belles-filles, quoique très proches et aimantes, ne parviennent plus à endosser.

Et sans doute parce qu’elles l’aimaient beaucoup, elles l’ont confiée aux mains de Philomène.

La dame ingénieuse a conçu un projet magnifique, qui lui tenait à cœur, mais qu’elle ne pouvait pas réaliser toute seule : un livre, que Philomène a arrangé, bichonné, édité, et dans lequel elle conte sa vie passée.

Par sa plume, elle a mis en ordre sa vie présente, et désormais plus solide, elle s’apprête à affronter l’avenir. Reconstruite, elle n’est pas seule à se sentir légère. Ses filles, heureuses de retrouver leur mère en paix, sont elles-même apaisées de savoir que c’est en profondeur que Philomène a travaillé.

« Ma mère ne reçoit que des compliments du livre.

Ce livre lui a permis de renouer avec des amis très proches et de jeunesse.

C’est vital pour elle, et ce travail a satisfait pleinement son besoin de mettre les choses en ordre…

Y compris sa propre vie ! »

Alors, vous aussi pensez à elle, à lui. Mais sans honte aucune, pensez aussi à vous !

 

Régalez-vous des autres chroniques de Philomène : retrouvez toutes ses belles histoires ici.

No Comments

Post a Comment